Vivement un TEAM KÉBEK JUNIOR!!!!

L’équipe Canada junior qui représente le pays annuellement ne présente qu’un seul représentant originaire du Québec, une injustice. Les joueurs d’âge junior sont épiés tout au long de l’année. Hockey Canada organise des camps de sélection bien entendu mais avant de sélectionner qui est invité à ces camps, un comité organisateur composé à la fois de recruteurs ( au québec il y avait à l’époque l’excellent Blair Mckasey) de l’organisme et des divers entraîneurs retenus (souvent de chaque circuit junior canadien) et ceux-ci déterminent une liste qui peut atteindre jusqu’à 80 joueurs, liste à partir de laquelle on retiendra éventuellement les quelques 32 à 40 joueurs qui seront éventuellement invités au camp de sélection estival.

L’ennui pour un hockeyeur québécois est le manque de crédibilité que les décideurs de Hockey Canada accordent à la LHJMQ et le préjugé favorable dont bénéficient la OHL et la WHL. À titre d’exemple le manque de suivi et d’évaluation de la part d’un recruteur atittré à la sélection de cette équipe qui oeuvrerait uniquement dans la LHJMQ. Jusqu’aux dernières nouvelles, ce poste cumulait à la fois les universités américaines du nord-est des USA. De toute façon, la sous-représentation des hockeyeurs québécois ne fait plus de doute depuis la fin des années 90. Malgré le fait que le québec fasse 20 % de la population canadienne et 26 % (en 2006) de la représentation des joueurs au niveau junior canadien (dans la CHL), on trouvait plus de joueurs issus de la LHJMQ dans l’équipe tchèque cet après-midi que dans l’équipe canadienne! Si l’on considère le fait que Claude Giroux est franco-ontarien (boudé par toutes les équipes de la OHL car jugé trop petit et frêle!) et que Brad Marchant est originaire de la Nouvelle-Écosse, il n’y a qu’un seul joueur québécois dans l’équipe canadienne, le gardien Jonathan Bernier.

Qu’on ne vienne pas me dire que tout est dans la sélection, car cette année, par exemple, quand on considère la performance de Esposito, il méritait AMPLEMENT sa place dans cette équipe. Mais quand vient le temps des décisions finales, il y a une très, très petite représentation du québec à la table, ce qui se répercute dans la composition de TEAM Canada.

Tant qu’à n’y avoir qu’un seul québécois, autant faire notre propre équipe et assurer le développement de nos hockeyeurs nous-même en leur permettant de se mesurer aux autres nations. On ne fearit pas pire que le Kazaksthan ou la Slovaquie et de toute façon, notre bon premier ministre nous dit que nous formons une nation, il est grand temps que nous nous assumions et le mettions en pratique, surtout dans ce sport auquel on accorde une trop grande importance pour que continue cette farce de représentation québécoise dans l’institution canadienne qu’est « Hockey Canada ».

~ par delorimier sur 26 décembre 2007.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :