La glace – Un repaire de cromagnons?

J’ai toujours trouvé qu’une chambre de joueur de hockey peut être de deux types; il y a des équipes de tarés, de tarlas et il y a des équipes de gars qui pratiquent le sport, presque en cachette, tant ils savent que leur milieu est peuplé de cromagnons en manque d’émotions fortes, nourris aux préjugés de Sport du lit ou de L’Attaque à Cinq.

Pourtant, ce sport est passionnant, je m’en confesse. J’irais même jusqu’à dire que parfois, quand je suis seul dans mon char, je glisse vers le 730. J’ai même téléphoné Hean- Chaaaarles une fois ou deux, en prenant bien soin de ma syntaxe, pour que l’on sache que je suis du second groupe. J’ai surtout une admiration pour le hockey olympique, celui pratiqué avec les meilleurs joueurs du monde, exempt de violence en grande partie et axé sur le talent et la finesse; j’exulterais si un jour on pouvait y participer en tant qu’équipe Québec.

 *****

Quand on va jusqu’à jouer dans une ligue de garage, on peut s’attendre à n’importe quoi. Les stéréotypes sont légions dans ce milieu très conservateur. On a entendu (oh que trop souvent!!!) des gars nous dire qu’on était des pissoux parce que l’on portait tous des visières complètes, on a rencontré tant de gorilles dont le manque de vocabulaire n’avait d’égal que la décharge de sacre et d’invitation au combat, on a souffert de jouer contre des bedonnants dont le manque de vitesse n’avait de réponse qu’en l’usage effréné des coups de bâton et de l’accrochage mais jamais, je dis bien jamais, je n’avais vu pareille connerie que ce que l’on m’a servi alors que j’ai accepté de remplacer dans une équipe en manque de défenseur offensif (tsé… mon bon chum Cloutier, mon valeureux capitaine, me compare souvent à Marc-André Bergeron, il me dit dangereux dans toutes les zones!…).

 Qu’une chambre de hockey soit un déversoir d’histoire de plottes, à la limite, il n’y a rien de bien surprenant, pas plus qu’édifiant. Mais dans mon environnement temporaire, je me suis rendu compte que l’équipe abritait quelques matamores des forces de l’ordre – gardiens de prison et un agent de police – une fois le match commencé (je vous épargne la volée d’insanités provenant de la chambre… faut respecter le code!), j’avais l’impression d’être dans un freak show! Les arbitres sont agent de stationnement, connaissent cette gang d’écervelé et ce qui devait être un match de hockey dans une ligue de bière s’est vite transformé en dimanche de la matraque, version bâtons de hockey.

 Suite à une des nombreuses échauffourées, un joueur de l’équipe adverse gisait sur la glace, visiblement sonné. Tous les joueurs ont clairement vu que c’est l’agent de police qui avait asséné  un violent coup de poing à son rival. Le policier, les yeux exorbités, se défendait en accusant son rival d’avoir tout commencé, ce dernier n’avait rien fait sinon que de se trouver devant son gardien, du banc nous avons tous vu que le pauvre bougre n’avait pas participé à l’échauffourée. Heureusement, le type n’était pas sérieusement blessé, mais il a quand été quitte pour des étourdissements et un violent mal de tête – qui sait une commotion???- résultat de l’assaut du policier. Je connais ce type de vue, on a fait un bout du collégial ensemble, il est avocat chez Justice Canada à Ottawa. Au sortir de l’Aréna, il discutait avec quelques membres de son équipe. Je me suis arrêté près de lui, pour lui dire que j’avais tout vu, un geste sauvage d’un de ces cromagnons qui pollue la pratique RÉCRÉATIVE de ce sport. Un journaliste a toujours un Talbook avec lui, j’avais le mien dans ma bagnole, des cassettes en masse. La patinoire n’est pas un sanctuaire de violence où aucune justice ne règne. Il faudra plus de gens courageux pour rendre ces brutes responsables de leurs gestes. Même sur la glace.

~ par delorimier sur 19 juillet 2010.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :