#QC2012 : surenchère du mépris…

On pourra trouver tous les défauts à la Société Saint-Jean-Baptiste, mais la recension des occurences de mépris dans les journaux canadiens-anglais envers les souvrainistes ou même envers les Québécois en général que cet organisme a fait pendant la campagne électorale est tout simplement révoltante.

Au cours des 40 dernières années, les Québécois ont fait les frais de nombreux textes méprisants, surtout lors des moments charnières de l’évolution politique qui mettent en cause Canadiens et Québécois : naissance du mouvement souverainiste et et Crise d’Octobre, les référendums de 80 et 95, les consultations constitutionnelles de Meech et Charlottetown et, de façon épisodique, les élections provinciales québécoises. Épisodique? certainement! ces élections n’intéressent le ROC que lorsque la perspective d’une gouvernement « xénophobe » souverainiste se pointe… Quand cela arrive, les plumes fielleuses sont bien affinées, le besace de mépris déborde…

Une différence fondamentale cette fois cependant, #QC2012 marquait le début des campagnes électorales 2.0, dorénavant, la parole citoyenne trouve écho dans la spirale publique des médias sociaux, avec tout ce qu’il y a de constructif, parfois, mais aussi de condamnable. Si la face visible du mépris anti-Québécois des temps d’avant n’avait comme visage que quelques chroniqueurs qu’on pouvait isoler, dénoncer, et penser qu’ils ne reflétaient pas un horizon très grand de ce que nos voisins canadiens pensaient de nous, #QC2012 aura fait tomber les certitudes confortantes d’antan.

Ajoutons à cela le besoin constant de nourrir la bête médiatique autant dans les médias francophones qu’anglophones, et les dérives sont inévitables. Les quotidiens du pays ne font plus que publier les textes de leurs journalistes et chroniqueurs; il faut populer les sites internets, les blogues, les sections débats… Toujours plus de mots à trouver, toujours plus de maux qui sont publiés… Conrad Black n’a même plus la citoyenneté canadienne, condamné et emprisonné, pas grave! son opinion compte et il trouvera espace pour publier ses diatribes…

Venons-en à la recension de textes méprisants et haineux qu’a présenté Mario Beaulieu de la SSJB dans les médias québécois depuis la fin de la période électorale*. Sur certaines tribunes, quand on lui en a laissé le temps, il est arrivé que M. Beaulieu fasse lecture de nombreux passages et extraits de ces articles. L’écoute d’autant de mépris et de haine placé côte à côte donne froid dans le dos. Comment se fait-il que l’on accepte que tant de mépris soit écrit à propos de quiconque sans s’en inquiéter, sans que cela soit condamné de façon véhémente? Car M. Beaulieu, au micro de Dutrizac notemment, posait la question suivante : « peut-on imaginer que tant de haine soit écrite à propos des Noirs, des femmes, des Canadiens-Anglais? » La réponse à cette question fait mal : quand il s’agit des Québécois souverainistes, tout est permis.

« Bain de sang, sans le sang », « nettoyage ethnique (ethnic cleansing) », « discours xénophobe qui ferait mieux d’être exprimé en allemand (référence au nazisme) », « la marche lente et inextricable du racisme », toutes des occurences, et il en manque beaucoup, citées par Mario Beaulieu au micro de Dutrizac. Ces mots sont lourds de sens et résonnent dans l’ensemble du monde. Évoquer le nettoyage ethnique alors qu’il n’y a aucune violence induite par le mouvement souverainiste porte atteinte à ceux, en Bosnie, au Rwanda et dans tous les enfers du monde qui ont vécu ces atrocités.

Quel « nettoyage ethnique »? Celui de la communauté anglophone de Montréal qui possède son réseau universitaire? ses propres hopitaux? Des commissions scolaires distinctes? Existe-t-il une autre minorité dans le monde qui est si violentée?

Mario Beaulieu aura eu raison quand il a déclaré hier : « les voix de la raison dans le commentariat anglophone se font surtout entendre quand nous ne revendiquons rien ».

* Pour écouter l’entrevue de Mario Beaulieu à Dutrizac : http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=144908

~ par delorimier sur 8 septembre 2012.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :