#QC2012 : « Better crooks than seperatists »…

En quelque sorte, la dernière campagne électorale aura permis de régler quelques dossiers mais n’aura en rien permis de déstygmatiser le Québec. Un résultat qui a toutes les teintes de l’attente, du sur-place.

A) Les Québécois ont désigné leur coupable par rapport au climat de collusion et de corruption institutionnalisée. Une défaite et le rejet sans appel de Jean Charest. Son arrogance dans le dossier étudiant aura eu raison de lui.

B) Les Québécois ont brisé le tabou de la féminité et du pouvoir en optant pour la première fois pour une femme Première Ministre. Ce sera fort probablement un mandat très court (moins de deux ans), mais la barrière est franchie et déjà, dans la course au leadership du parti Libéral du Québec, de sérieuses prétendantes au titre sont évoquées et on ne peut que s’en réjouir.

C) Les Québécois ont montré sans l’ombre d’un doute, surtout les fédéralistes chancelants qui hésitaient devant la conversion pathétique de François Legault, que la question nationale est encore un facteur important dans le sort électoral bien que la gauche et la droite ne peuvent plus être occulté du débat sociétal et électoral.

D) Les Québécois ont sanctionné les politiciens trop arrogants, trop suffisants, dont les promesses irréalistes ne faisaient qu’enrougaer le cynisme. On pense ici au premier chef à Gaëtan Barrette et à SA promesse du médecin de famille pour tous en un an. Les Québécois s’attendent à plus de la part d’un spécialiste en la matière que du pupolisme de bas étage et il l’on montré en rejettant la candidature de Barrette.

En ce qui a trait aux électeurs souverainistes et progressistes, la dernière campagne électorale aura établi de façon claire que la division des forces profite à la droite fédéraliste. On aurait pensé que le PLQ, miné par une décennie de corruption et au plus mal dans le taux d’approbation de sa conduite des affaires de l’état, aurait perdu des appuis au profit de la CAQ mais en pourcentage des votes. Cependant, ce que les résultats de #QC2012 nous montrent c’est que la seule perspective d’une gouvernance souverainiste cimente les appuis au Parti Libéral du Québec en dépit d’un règne honteux de collusion, de copinage et de corruption. On se souviendra de la phrase célèbre dans un édito de la Gazette : « Better crooks than seperatists » (Mieux vaut des pourris que des séparatistes).

Gauche – droite?? Fédéralisme – souverainisme??

Pour l’heure, il est important pour tous les souverainistes Québécois de bien comprendre que les axes sur lesquels se divisent le vote sont multiples. La communauté anglophone- allophone semble encore plus mobilisée par l’axe constitutionnel qu’idéologique. Le cas du comté de Papineau est probant à cet effet. Quelques sondages encourageants pour le candidat péquiste Jean-François Primeau auront suffi à consolider le vote libéral et ce qui apparaissait dans les sondages comme une avance de six à huit points pour le péquiste s’est transformé en une victoire serrée (227 voix) pour le libéral. Beaucoup d’électeurs interrogés le jour du vote ont avoué être retourné au PLQ à cause de la perspective d’un gouvernement péquiste majoritaire.

Pendant ce temps, le vote francophone s’est lui fractionné sur deux axes et en une pluralité d’options pour chacun de ces axes. Ainsi, sur l’échiquier politique provincial québécois, l’offre s’est diversifiée et un électeur pouvait choisir une formation politique en fonction de ses inclinaisons politiques de droite, centre-droite (PLQ, CAQ, PCQ, etc), de gauche, centre-gauche (PQ, QS, ON, UCQ); mais à l’intérieur même de ces ensembles, on pouvait aussi courtiser un groupe d’électeur bien précis. Ainsi, l’Union Citoyenne du Québec, petit parti, voulait s’adresser particulièrement à l’électorat fédéraliste de gauche. Comme le mentionnais Josh Freed dans un texte sur le site web de l’Actualité en fin de semaine, bien des anglophones fédéralistes de gauche ont aussi choisi Québec Solidaire dans l’optique où cette formation politique est de gauche avant d’être souverainiste. Le NPD au fédéral pourrait bien ajouter le NPD-Québec* à la liste des partis de gauche fédéralistes car le Québec demeure la seule province où le parti de Mulcair ne détient pas ses antennes provinciales…

Dans les faits cependant, ce que montre clairement le résultat de la dernière élection, c’est que l’électorat souverainiste, progressiste ou nationaliste s’est divisé de façon beaucoup plus diversifiée que tous les autres. Des plus pressés ont opté pour Option Nationale, des plus à gauche ont choisi Québéc Solidaire, la plus grande part, mais pas en nombre suffisant pour former un gouvernement majoritaire**, est restée avec le Parti Québécois et d’autres, plus à droite et plus procrastinateurs (!) ont même opté pour la CAQ (pensons à VLB ou a Lebouyonnec dans LaPrairie qui a courtisé le vote souverainiste de droite et gagné ce comté).

Constat : dans cet environnement social où les électeurs fédéralistes continuent à opter pour une offre électorale assez homogène, la division des électeurs souverainistes les désavantagera, surtout si on devait retourner aux urnes dans un horizon rapproché (moins de deux ans), car un tel scénario ne fera que consolider les thèmes électoraux principaux de #QC2012.

Action : les souverainistes devront s’atteler à la tâche de fonder un FRONT UNI, sinon, la prochaine fois, la droite fédéraliste reprendra le pouvoir après un très court intermède de gouvernance Marois…

*Sur la question du NPD-Québec et son rapport avec la question nationale, j’avais déjà écrit : *https://delorimier.wordpress.com/2011/04/27/le-npd-et-la-question-du-quebec-une-histoire-marquee-par-le-doute-et-la-confrontation/

**Breguet, entre autre, s’est prononcé sur la division du vote souverainiste : http://www.tooclosetocall.ca/2012/09/5-septembre-2012-la-division-du-vote.html#.UEkIF4osy1w.twitter

~ par delorimier sur 10 septembre 2012.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :