Pauline Marois : Ne jamais accepter les mécanismes du mépris

Comment en est-on arrivé là? Pauline Marois n’avait pas même eu le temps de se coucher une seule nuit comme première femme Première Ministre du Québec que l’on avait attenté à sa vie. Jamais n’avait-on vu un tel déferlement de propos, d’insinuations haineuses pendant une campagne électorale au Québec que la somme d’articles, de caricatures et de propos médiatiques radio, télé, qui ont associé Pauline Marois et le PQ aux Nazis, à l’intolérance, à la haine, au mépris.

Depuis son élection, le gouvernement Marois a été soumis à une couverture médiatique défavorable d’une ampleur peu commune. Certains ministres ont-ils erré en se questionnant publiquement par rapport aux dossiers qui leurs incombaient? Tout à fait. Mais cela nous changeait du gouvernement précédent, miné par la corruption, honni, mais surtout emmuré dans une omerta que seuls les régimes qui craignent la diversité des points de vue encouragent. On devrait être encouragé par un parti qui commet bien quelques gaffes, mais qui n’a pas peur de brasser des idées. Ça change d’un parti qui n’use du pouvoir que pour brasser des piles de cash volées à même nos impôts!

La Commission Charbonneau nous a fourni une preuve magistrale cette semaine de la mauvaise foi crasse de certains chroniqueurs, faiseurs d’opinions. L’avocate du PQ Me Tremblay a mené son contre-interrogatoire de Lino Zambito de façon stricte et rapide et le témoin vedette a exonéré le PQ de toute participation à ce qu’il venait de déballer pendant des jours et qui a tant dégoûté les Québécois. Pas même une heure et c’en était fait. Non, non et non. Zambito n’avait pas ses entrées au PQ et il n’avait pas fait pleuvoir les enveloppes pleines de cash à l’Assemblée Nationale pendant la gouvernance péquiste de 1998 à 2003.

J’étais de ceux qui attendait de voir comment Jean Lapierre traiterait de la chose pendant ses nombreuses minutes de commentariat politique à Cogeco, à LCN… Silence radio. C’est comme si la CEIC avait perdu tout intérêt du moment où le témoin vedette venait d’accréditer la thèse que la corruption honteuse qui dégoûte tant les Québécois est avant une corruption LI-BÉ-RA-LE. Qu’à cela ne tienne! Le bon Jean s’en est donné à coeur joie sur des extraits d’entrevue d’une ministre qui se questionnait sur la pertinence de la loi 101 à la garderie ou une autre qui se demandait s’il fallait continuer à financer les écoles privées sans que celles-ci n’aident les élèves en difficulté. Attaques quotidiennes et répétées de ce bon libéral sur le PQ, les chroniques complaisantes de ce politicien devraient être comptabilisées en permanence en tant que dépenses libérales.

Dans cet environnement médiatique où tout semble permis quand il s’agit d’attaquer cette damnée femme, séparatiste, riche, et qui en plus ose prendre le pouvoir!, dans cet environnement donc, il semble bien que tout est permis. À un point tel que l’intervention quotidienne d’un député adversaire (Éric Caire) de Pauline Marois dans une station radiophonique poubelle de Québec (CHOI radio X) accepte qu’on annonce son intervention dans le site internet de la radio par une photo de Pauline Marois tronquée en Nazie.(http://www.facebook.com/#!/photo.php?fbid=10151129978151232&set=a.10150210240551232.310147.658861231&type=1&theater)

Voilà où nous en sommes. Une fronde organisée par un petit milieu machiste, un boys club de réactionnaires qui continueront à se passer le crachoir pour vômir leur fiel sur l’ennemie politique #1. On aurait aimé que ceux-ci soient aussi véhéments dans leurs attaques quand il s’agissait de dénoncer les quelques 1.3 milliards que l’on estime qu’aura coûté la corruption libérale… Surtout de ces drettistes qui se réclâment de l’économie pour attaquer les politiques économiques péquistes. Il n’en sera rien car le mépris de ces gens envers Pauline Marois n’a pas de prix. En ça, ils sont en parfaite symbiose avec les éditorialistes de la Gazette qui, devant la corruption libérale en venaient à la conclusion:

« BETTER CROOKS THAN SEPERATISTS… »

~ par delorimier sur 19 octobre 2012.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :