#polqc pas même 24h et… BIP… BIP… BIP… BIP… PRENEZ GARDE. #COUILLARD RECULE !!!

Le parti libéral du Québec, aidé par nombre de medias complaisants, a beaucoup insisté dans ses produits de communication sur le fait que le PQ reculait. Chaque commentaire, même sorti hors de son contexte, pouvait devenir lieu de cette stratégie de communication : « écoutez chaque député, chaque ministre, et trouvez prétexte à clamer le reculons ».

L’arroseur arrosé comme on dit alors que la SEULE promesse qui permettait un tant soit peu de distinguer le nouveau chef Couillard de ses fades opposants était le fait qu’il proposait de réintégrer le Québec dans la constitution canadienne, cela sans même consulté la population du Québec!

BIP… BIP… BIP… BIP… PRENEZ GARDE. COUILLARD RECULE !!!

Quand Philippe Couillard et son équipe de communication se sont réveillés ce matin, quelle fut donc leur joie (!) de recevoir cette brique de la part du premier ministre Canadian the right and honorable Stephen Harper : « Constitutionnal talks?! Shove it! »

http://www.theglobeandmail.com/news/national/jobs-not-constitution-top-of-mind-in-quebec-ottawa-says/article9977709/?cmpid=rss1&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

(On remarquera le sophisme dans la réponse de Harper d’ailleurs… Des emplois, pas la constitution, cela à la veille du dépôt d’un budget qui promet de couper plus de 9000 emplois de fonctionnaires!)

On a tôt fait de minimiser la rebuffade du côté des libéraux en disant que cette promesse n’en n’était finalement pas une, que d’autres dossiers sont plus importants, etc. BIP… BIP… BIP… Couillard n’aura même pas fait UNE SEULE JOURNÉE avant de reculer par rapport à sa plus importante promesse. BRA-VO.

En passant, non seulement la première gorgée de café est passée de travers pour l’équipe libérale, la deuxième ne devait pas avoir meilleur goût à la lumière de la sévère correction que leur a servi l’auteur-compositeur interprète Pierre Lapointe. Un passage.

« Les questions se bousculent dans ma tête et je me permettrai de vous les adresser à vous, amis libéraux.
Avez-vous souvenance du printemps dernier, chers membres du parti Libéral? Vous souvenez-vous du méchant carré rouge ? Des méchants artistes qui portaient fièrement la couleur rouge, la couleur du démon, du sang et de l’anarchie ?
L’an dernier, durant la crise, j’étais dans la rue avec les étudiants, les parents, les enfants, les intellectuels, les commerçants, les retraités et les artistes. À l’époque, je trouvais votre discours ridicule. De vous voir diviser le « bien » du « mal » comme dans un film d’action au scénario trop léger d’esprit me mettait profondément mal à l’aise. Aujourd’hui, de voir que vous vous appropriez une de mes chansons, sans même avoir la cohérence d’esprit de vous souvenir que vous avez utilisé mon nom, pour salir l’image de tous les artistes qui portaient le carré rouge, me dégoûte. »

http://www.lapresse.ca/opinions/201303/19/01-4632677-lettre-de-pierre-lapointe-au-plq.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4632688_article_POS1

***Ajout***

Si vous pensiez un seul instant que le PLQ avait changé sous Couillard, un petit tour du côté du compte twitter du chef des communications de ce parti, Michel Rochette (@rochettem) vous convaincra du contraire. Le principal intéressé use de la plus élémentaire démagogie afin de défendre l’usage par son parti d’une chanson de Pierre Lapointe en évoquant le fait que des « Québécois réunis entre eux font usage d’une chanson québécoise!- que c’est ironique cette réaction de Pierre Lapointe en cette journée de la francophonie… »

Boulechitte libérale.

a) Il n’y avait pas l’ombre d’un drapeau du Québec à votre tabarnac de congrès. Vous n’êtes québécois que lorsque cela vous arrange, comme quand c’est le temps de nous fourrer drapés dans l’unifolié! Gomery, Option Canada, Charbonneau, ça vous dit quelque chose???

b) Ne nous parlez pas de francophonie, vous, qui avez pendant votre funeste règne, contraint les démographes de l’OQLF au silence afin de ne jamais froisser votre clientèle anglophone. On se souviendra de l’époque Charest comme de celle où le PLQ a tenté d’assoir l’assimilation des francophones au détriment du « canadian multiculturalism ».

En un mot : FUCK YOU MICHEL ROCHETTE.

Désolé, mais devant la bêtise…

Un renouveau le parti libéral de Couillard? Rien n’est moins vrai.

~ par delorimier sur 20 mars 2013.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :