#POLQC La croisade anti #Loi101 de la député #PLQ de Hull doit avoir reçu l’aval de Couillard.

Depuis quelques jours, la député libérale provincial de Hull Maryse Gaudreau est en croisade dans l’Outaouais Québécois et Ontarien afin de faire invalider la Loi 101. Il est absolument essentiel de dénoncer de façon véhémente cet appel équivoque à l’assimilation du Québec francophone à l’ensemble canadien.

Quel est l’intérêt d’une député provinciale de courtiser la population de la province voisine? Pour Maryse Gaudreau, il s’agit de s’adjoindre l’appui d’une clientèle électorale future. Le prix des maisons dans l’Outaouais ontarien est plus élevé qu’au Québec et le comté de la député accueille beaucoup d’Ontariens qui déménagent au Québec sans se soucier de la spécificité francophone de la province. Pire, les promoteurs immobiliers de l’Outaouais n’hésitent pas à courtiser par des pubs qui les visent cette clientèle ontarienne en lui promettant des quartiers entièrement anglophones, sans égards à la loi 101. J’en avais déjà traité ici : https://delorimier.wordpress.com/2012/10/16/gatineau-ontario/ car cet enjeu régional fait de plus en plus jaser…

Il est très improbable que Maryse Gaudreau entame cette croisade sans l’assentiment de son chef. Voilà qui s’inscrit dans la radicalisation du parti libéral du Québec sous Philippe Couillard. Le nouveau PLQ est désormais ouvert à signer la Constitution de 1982, sans conditions, sans égards aussi à la tradition de ce parti depuis Robert Bourassa. Le PLQ renouvelé est désormais prêt à se battre pour invalider toute loi qui restreigne l’accès aux services en anglais de SA clientèle au Québec, la communauté anglophone et une large part des allophones de Montréal et des collectivités avoisinantes. Ce que cela indique c’est que le PLQ a fait son choix, à 15-20 % d’appui chez les francophones au Québec, le parti de Couillard sera celui de la bilinguisation – donc de l’assimilation – du Québec. Jamais auparavant depuis le « Bill 22 » un parti provincial au Québec n’avait remis en question la nécessité de l’encadrement législatif de la protection du français. Le nouveau PLQ de Couillard, fédéraliste radical, se positionne. Tous les défenseurs de la protection de la langue française au Québec, mais aussi dans l’ensemble nord-américain, sans égards à leur appartenance politique, doivent le dénoncer.

Pour ceux que la question intéresse, le Cogeco 104,7 de Gatineau (http://www.fm1047.ca/), où sévit l’ancien député du PLQ Roch Cholette, posera la question à ses auditeurs dès 9h05 ce matin… Parions que la proposition de madame Gaudreau y recueillera des appuis à la fois des animateurs et de quelques auditeurs…

~ par delorimier sur 2 mai 2013.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :