#JNP La Journée nationale des Patriotes, un devoir de commémoration, un plaidoyer pour l’histoire

En cette journée nationale de la Commémoration des Patriotes, je me permets quelques lignes sur l’histoire de ce que l’on avait appelé à l’époque « Les troubles de 1837 ». Au fil des ans –et des gouvernements parfois soucieux d’éradiquer tout enseignement rigoureux de notre histoire nationale- notre nation a oublié de transmettre l’héritage incommensurable de la bataille des Patriotes de 1837-1838. Pourtant, il s’agit là d’un morceau capital de notre patrimoine comme nation.

C’est notre devoir de nous souvenir des Patriotes, comme cette journée devrait en être une où les citoyens du Québec, sans égards à leurs inclinaisons politiques, commandent à leur gouvernement de réinstaurer l’enseignement rigoureux de l’histoire sans lui imposer les prédicats de se fondre au multiculturalisme « canadian ».

Quelques pistes de lecture en ce lundi pluvieux…

A) LES PATRIOTES AUX BERMUDES EN 1838

L’histoire de l’exil du Dr Wolfred Nelson.

« Plus que le chef révolutionnaire, ces lettres dépeignent l’homme honnête, épris de justice, soucieux des droits des Canadiens du Bas-Canada. Fils d’un officier de la Marine britannique émigré au Canada en 1750, et d’une mère américaine (Jane Dies, née à Cattshil, New York), le Dr Wolfred Nelson s’est identifié à la défense des droits civils des Canadiens français. Condamné à mort pour avoir dirigé l’insurrection du 23 novembre 1837 à St-Denis-sur-Richelieu, il fut trahi par de faux collaborateurs alors qu’il tentait de traverser aux États-Unis. Après six mois d’emprisonnement à la prison de Montréal, il était condamné sans procès à la déportation aux Bermudes. Six lettres nous sont connues de ce séjour en terre d’exil: lettres conservées dans la famille Nelson et son alliée la famille Montarville Boucher de La Bruère. »
(http://www.erudit.org/revue/haf/1962/v16/n1/302176ar.pdf)

B) LES PATRIOTES ET LE GOUVERNEMENT RESPONSABLE DANS LES ANNÉES 1830

Un texte utile pour comprendre un des héritages les plus importants de la bataille des Patriotes, le « gouvernement responsable »

« On a parfois laissé entendre que les Patriotes ne comprenaient guère le système ministériel du gouvernement responsable, qui était en pleine évolution en Grande-Bretagne pendant les années 1830. Et l’on tire habituellement, de cette constatation, la conséquence qu’une telle ignorance écartait toute possibilité d’une issue pacifique à l’impasse constitutionnelle dans laquelle on se débattait à l’époque2. Certains, par ailleurs, ont mis en lumière l’une ou l’autre déclaration individuelle de patriotes pour démontrer que le concept n’en était pas inconnu. Ces auteurs n’ont fait voir clairement, toutefois, ni le degré de compréhension qu’avaient les Patriotes de la responsabilité ministérielle, ni leur appréciation des avantages et des faiblesses du système. »
(http://www.erudit.org/revue/haf/1979/v33/n1/303749ar.pdf)

C) LE PATRIOTE PATHÉTIQUE

La bataille des « Patriotes » a donné lieu au Québec à une iconographie, à un usage édulcoré du terme. Robert Major, un de mes anciens profs à l’Université d’Ottawa, signait au printemps 2001 dans Voix et Images, un texte très intéressant à partir de ce prédicat.

«Cet article examine quelques récits des années 1960 qui mettent en scène un patriote révolutionnaire. Paradoxalement, pendant les années de la Révolution tranquille, alors que les poèmes, les manifestes, la chanson clament haut et fort la Révolution en marche, aucune fiction ne présente le vif attachement à la patrie dans sa dimension conquérante et triomphante. Le personnage de roman est un patriote larmoyant et pathétique, amoureux de sa petite patrie, cherchant à s’y lover dans la chaleur de l’amour, voulant y couler des jours tranquilles dans la paix et l’oubli du monde. »
(Volume 26, numéro 3 (78), printemps 2001, p. 539-555, Généalogies de la figure du Patriote 1837-1838)

Bonne journée nationale des Patriotes.

~ par delorimier sur 20 mai 2013.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :