Charte et laïcité : Qui sont les extrémistes?

Climat-social_QC-islamophobie_panel

(Image tirée d’un sondage lancé sur le site http://quebec.themuslimnews.ca)

Remettons les pendules à l’heure. Il est grand temps.

Il faut répondre des dérives inacceptables d’un parlementeur comme Jean-Marc Fournier, ce démagogue libéral qui, sans gène aucune, fait le corollaire entre les « chemises brunes dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 contre les juifs, leurs commerces et les synagogues et l’exemple d’un homme qui a préféré perdre la vie plutôt que d’abandonner sa kippa comme le lui exigeait un militant nazi ». Belle façon d’associer implicitement le projet de laïcité appuyé par la majorité des Québécois aux exactions du régime Nazi.

Le pire dans tout ça c’est que l’on ne s’étonne même plus de ce genre d’inepties tant le mépris est rendu banal quand il vise les Québécois. On se doit de féliciter des voix comme celle de Benoit Dutrizac qui n’a pas mâché ses mots devant la démagogie méprisante du député libéral. « C’est carrément dégueulasse ! » a lâché le bouillant animateur.

Jour après jour, les adversaires de la laïcité au Canada et au Québec –par le fait même grands défenseurs du multiculturalisme canadian- prennent d’assaut toutes les tribunes possibles afin d’attaquer l’intégrité même de la province.

Cette stratégie de la terre brulée, qui consiste finalement à détruire l’image entière de la province, en sachant fort bien tous les dommages que cela cause à la collectivité québécoise, en espérant que dans les décombres, ne subsistera que l’idéologie bien pendante canadienne, doit être dénoncée de façon véhémente.

Il faut lire des brûlots comme celui de Patriquin dans le New-York Times ou quelques textes écrits à l’internationale par des « correspondants » canadiens qui sont en fait des acteurs politisés de ce débat dont on ne peut attendre rien d’autre que l’opinion tranchée camouflée en information démagogique. Comment accorder quelconque forme de crédibilité à ce torchon dans le El-Watan (journal d’importance en Algérie) qui porte le titre « La chasse aux femmes voilées ouverte au Québec »? On y traite de « multiples cas de femmes voilées maltraitées, invectivées en public », rien cependant sur les dérives de femmes voilées qui ont, elles, invectivé la population (http://www.dreuz.info/2013/11/rare-capture-en-video-une-agression-antisemite-par-deux-musulmanes-moderees/) ou (http://plus.lapresse.ca/screens/497e-8cec-52615837-973d-77a1ac1c606d%7CE7E3oi4sM.jL.html). Non rien là-dessus.

On préfère accorder de l’importance chez les médias détracteurs de la laïcité aux élucubrations douteuses du « Collectif contre l’islamophobie » quand il organise ses conférences de presse pour dénoncer « l’explosion d’actes islamophobes » au Québec. Le problème c’est que ce collectif refuse de partager ses données (et ces supposées plaintes) avec la police. Aussi, comment accorder une once de crédibilité à ce groupe qui est dirigé par des fondamentalistes religieux dont les positions passées concernant la religion, les femmes et la laïcité en général les discrédite complètement. Martineau, entre autre l’a dénoncé ici (http://blogues.journaldemontreal.com/martineau/franc-parler/la-faute-a-la-charte/) et ici (http://blogues.journaldemontreal.com/martineau/franc-parler/je-ne-cederai-pas-au-chantage/)

Pour ne pas être en reste et afin de pouvoir regrouper en un seul lieu l’ensemble des revendications des musulmans anti-charte, le site http://quebec.themuslimnews.ca/ propose désormais un contenu à forte saveur de dénonciation de « l’islamophobie ». Tout y passe. « L’islamophobie » a le dos très large. Comme le soulignait Christian Rioux récemment dans Le Devoir ce terme a été outrageusement banalisé jusqu’à en perdre son sens. Est « islamophobe » maintenant toute critique de l’islam, façon qu’ont les intégristes de tenter de taire leurs adversaires.

Mais surtout, on trouve dans http://quebec.themuslimnews.ca/ beaucoup de textes condamnant les figures médiatiques qui dénoncent les intégristes religieux (et par le fait même qui défendent la laïcité). Ainsi les ennemis sont Benhabib, Dutrizac, Martineau, Bock-Côté, les « Janette », etc.

Quand on regarde ce type d’images, les noms qui s’y trouvent, force est d’admettre que toute personne qui a osé soulever ne serait-ce que l’once d’un doute par rapport aux arguments des chartophobes est ici condamné.

Alors, dites-moi, qui sont les extrémistes?

Car une chose est certaine, il n’y a absolument rien d’extrémiste dans le fait de proposer la laïcité des institutions comme tant d’autres nations dans le monde, qui ont reconnu la faillite du multiculturalisme chez eux, l’ont fait. La question que les Québécois doivent se poser demeure « à qui profite le multiculturalisme ici? ».

~ par delorimier sur 14 novembre 2013.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :