Les médias fédéralistes « en mode électoral »… quelques réfléxions matinales…

gar
(Garnotte, Le Devoir)

Le moins que l’on puisse dire c’est que certains médias connus pour leur hostilité envers le PQ sont entrés en « mode électoral » si l’on se fie à ce qu’ils publient depuis quelques jours.

La Presse aujourd’hui prépare sa couverture de la prochaine campagne électorale en publiant quelques textes d’une rare mauvaise foi. La gang de Desmarais ne reculera devant rien pour attaquer le PQ, son ennemi juré.

a) D’abord ce texte sur les « annonces préélectorales du PQ. On y compile le tout de façon à grossir un chiffre qui pourtant comprend nombre d’annonces déjà budgétées le plus souvent annoncées par le parti libéral! Qu’à cela ne tienne, pourquoi s’en faire avec la rigueur! Pourtant, je vous mets au défi de trouver un texte dans La Presse qui traite des orgies préélectorales de Charest de 2006, 2007 et 2012. À l’époque (2006-07), Mario Dumont avait vertement critiqué Charest d’avoir procédé à 11,5 Milliards d’annonces préélectorales non budgétées, certaines qui traînaient encore da la poussière des projets non-affectés de différents ministères quand le PQ a repris le pouvoir en 2012.

Vous ne lirez pas dans La Presse sur ces orgies dépensières des Libéraux (du moins pas de la même manière) car La Presse n’attaque pas le parti libéral de front comme elle le fait pour le PQ, et ce même dans les pages de l’info où l’on s’attend à un minimum d’objectivité. Infléchir la couverture de l’information en fonction d’attaquer un adversaire politique, voilà un grave impair…

B) Ce texte de Paul Journet est aussi un exemple en matière de mauvaise foi. Une entrevue somme toute assez courte avec Duchesneau. Mais il faut porter attention aux questions (celles qui se retrouveront dans le texte). On parle ici de corruption, de police politique, on demande à Duchesneau de se prononcer SANS JAMAIS ÉVOQUER LE GOUVERNEMENT DE JEAN CHAREST!! Pourtant, c’est à coup de révélations sur révélations de sa corruption endémique qu’on a créé la Commission Charbonneau! Journet a-t-il évoqué le cas le plus troublant d’un mafioso comme Eddy Brandonne qui peut interrompre le PM Charest en pleine conférence afin de l’interpeller et lui demander de faire cesser sa filature policière!!! A-t-il évoqué les révélations troublantes concernant le Ministre du Travail libéral d’alors, Laurent Lessard, qui, mis au courant de l’intimidation grave, de l’extorsion, qui avaient cours sur les chantiers de la Côte-Nord, chez Hydro-Québec notamment, un des plus gros donneurs d’ouvrage qui relève du gouvernement, a non seulement fermé les yeux, mais y est même allé d’un « Gérard Cyr, on touche pas à ça! »

Non, Paul Journet a infléchi sa question en ne mentionnant que le « Deal » supposé entre Arsenault et le mari de Pauline Marois. Le problème c’est que la CEIC n’a rien pour pousser plus loin cette boutade sans conséquences d’un dirigeant syndical vantard. Mais le cas Brandonne lui est très bien documenté. Les excellents reportages de l’émission Enquête à l’appui…

~ par delorimier sur 22 février 2014.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :