S’aliéner l’héritage de Gilles Duceppe, une grave erreur…

20140616-210642-g

On a accusé le nouveau chef du Bloc Québécois, Mario Beaulieu, de s’attaquer à l’héritage des anciens chefs de sa formation politique. Au mieux, les mots choisis par Beaulieu étaient maladroits, au pire, il fait preuve de méconnaissance du travail accompli, notamment, par Gilles Duceppe.

Ceux qui critiquent l’héritage du Bloc Québécois de Gilles Duceppe à Ottawa méconnaissent le travail diligent accompli par les députés sous la gouverne de Duceppe. Beaulieu peut bien aspirer à faire la pédagogie de la souveraineté à Ottawa, mais personne, et j’insiste, personne n’a autant parcouru le Canada, de long en large, de Saint-John’s à Portage-la-Prairie jusqu’à Victoria comme l’a fait l’ex chef du Bloc. Dans des assemblées de cuisine, des forums universitaires, partout où on voulait de lui, Duceppe a expliqué, patiemment, intelligemment, pourquoi 40% de Québécois, en tout moment, aspirent à l’indépendance.

J’ai oeuvré longtemps à Ottawa moi-même et j’ai entendu plus d’une fois des gens dans la sphère politique se désoler que Duceppe ne soit pas un chef fédéraliste. Je me souviens d’un ami à moi qui travaillait au Sénat et devait assister à de nombreux comités sénatoriaux et qui m’avait expliqué jadis à quel point Duceppe était exigeant envers ses députés. Les Conservateurs menaient un gouvernement minoritaire à l’époque et se moquaient des dits comités, leurs députés s’y présentaient sans être préparés, faisaient obstruction systématique ou les boycottaient tout simplement.

Ceux du Bloc étaient plutôt reconnus pour le sérieux de l’exercice, leur préparation et l’apport de leur travail à ces comités. Les Québécois y gagnaient au change, leurs intérêts y étant toujours défendus sans compromis, dans le plus grand sérieux. Cette défense « régionale » n’était pas une première, la population de l’ouest canadien ayant choisi le Reform Party à plusieurs reprises.

On avait demandé à Gilles Duceppe de défendre les intérêts du Québec à Ottawa car l’histoire nous montre, et c’est encore plus vrai aujourd’hui alors que les députés du NPD regarde surtout à l’ouest afin d’augmenter sa représentativité, que quand les intérêts de la nation canadienne et de la nation québécoise s’opposent, toujours, en toutes circonstances, un parti pancanadien choisira les intérêts du Canada.

Le Bloc Québécois de Gilles Duceppe avait réussi à fédérer les souverainistes les plus convaincus et les nationalistes ambivalents. On a accusé le Bloc Québécois de perpétuer le fédéralisme par sa présence à Ottawa, cette position se défend. Certains ont même suggéré que le Bloc était inutile à Ottawa, rien n’est plus faux. Un exemple probant, la transformation de l’Office National de l’énergie (ONÉ) par les Conservateurs en agence de promotion des pétrolières. L’ONÉ a maintenant tous les pouvoirs afin de se substituer à l’avis des provinces. Dans le dossier de l’inversement du pipeline B9, nous aurions eu besoin de 55 députés du Bloc. Même chose en ce qui concerne l’institution d’une Commission des valeurs pancanadienne.

L’héritage de cet homme est immense. On peut ne pas être d’accord avec son approche envers la souveraineté ou le rôle qu’a joué le Bloc à Ottawa mais ceux qui mettent en doute l’acharnement avec lequel il a défendu l’option indépendantiste à Ottawa méconnaisse son travail. Et Mario Beaulieu s’en va droit dans le mur s’il s’aliène les 47% des membres du Bloc qui n’ont pas voté pour lui ou l’ensemble des nationalistes qui ont tenu le Bloc en estime par le passé sans avoir la même ferveur en l’indépendance que lui.

S’aliéner l’héritage de Gilles Duceppe serait une grave erreur, tout comme le serait cette velléité de transformer le Bloc Québécois en vaisseau parallèle au fédéral d’Option nationale au Québec. La défense décomplexée de l’option souverainiste est-elle incompatible avec le nécessaire exercice de rassemblement des troupes?

~ par delorimier sur 17 juin 2014.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :