15 février : « Vive la liberté, vive l’indépendance… »

Drôle de coïncidence? Le 50e anniversaire de l’unifolié canadien 174 ans après la pendaison des Patriotes, le 15 février 1839…

1760, 1837-1838, 15 février 1839, 1841, 1917, 1944 (les crises de la Conscription), 1970, 1982, 1995, 2006, 2012, 2014… aujourd’hui…

Pourquoi je suis résolument indépendantiste? Car un fil conducteur traverse le recensement très sommaire des dates ici nommées, le cheminement distinct de deux nations qui n’ont jamais fait « une ». jamais.

Le Québec (nom contemporain) est une nation de résistants, de bourrus rompus à la survivance, de gens brillants qui ont nommé le monde, qui ont « rapaillé » une langue qui nous est propre, qui « sent le cambouis », mais qui est lue, et connue de par le monde. Une nation qui a trop souvent courbé l’échine, c’est vrai, mais qui a résisté à l’épreuve du temps quand l’occupant Wolfe prévoyait « une assimilation rapide, facile, typique des nations dociles ».

Je compte d’innombrables amis dans la nation voisine, je ne leur souhaite que du bien. Cela n’altère en rien la conviction profonde, intrinsèque, que je doive tout faire pour contribuer à l’aboutissement logique du long parcours de la mienne, l’indépendance. Car aujourd’hui, plus que jamais, les mots de Chevalier De Lorimier résonnent. « Liberté, indépendance ». Indépendance ou assimilation…

Le 15 février, chaque année, je cite Pierre Falardeau, je me replonge dans son œuvre riche, essentielle, foisonnante. Aujourd’hui, ceci cité par Falardeau d’un ancien député libéral fédéral et maintenant Lieutenant-Général du Manitoba. Des paroles abjectes mais lourdes de sens au moment où nous sommes dirigés par un Premier ministre qui cherche en toute occasion à ratatiner le Québec.

« Le cinéma québécois n’existe pas. Il n’y a que le cinéma canadien. La culture québécoise n’existe pas non plus et désormais, pour le bien du pays, il faudrait procéder à un nettoyage de notre vocabulaire [on est à la limite de l’ethnocide]. Ces termes impropres sont une véritable maladie. »

John Harvard, ancien député libéral fédéral de Winnipeg-St.James et Lt-Gén du Manitoba.

B940d4rIQAEZOo6.jpg-large

Philippe Couillard est de cette tradition de libéraux que le mot « nation » afin de définir le Québec indispose singulièrement. On se souvient du débat que la motion (inopérante et vide) de Stephen Harper pour reconnaître le Québec comme nation en 2006 avait suscité chez les libéraux (15% du caucus libéral a voté contre la motion). La motion ne voulait absolument rien dire et le Globe and Mail. L’un des seuls dans le ROC à ne pas la condamner vertement, s’en est réjoui :

« Seul le Globe and Mail était prêt à reconnaître que le contexte avait forcé M. Harper à agir comme il l’a fait. «En toute autre circonstance, évoquer le mot « nation » aurait été une idée terrible», écrit le quotidien torontois. «Mais M. Harper a atténué les dommages en retirant la plupart du mordant à ce mot.»

À l’époque, à peine 37% des gens sondés dans le ROC se disaient prêts à reconnaître le Québec comme nation. Rien n’a changé aujourd’hui alors que 75% des Canadiens disent être exaspérés par le débat sur l’unité canadienne et 45% pensent que le Canada se tirerait mieux d’affaire sans le Québec (38% pensent le contraire).

De 1760 à aujourd’hui, tout éloigne ces deux nations. La gouvernance actuelle du Québec, illégitime on doit le rappeler à chaque occasion, se propose de déconstruire complètement le modèle québécois pour contraindre, une fois pour toute, le Québec d’être dépendant de façon pérenne du grand ensemble canadien. Le Québec, une province comme les autres.

174 ans après la pendaison des Patriotes, demeure en ce territoire des gens prêts à lever le poing, à débattre, à s’engager de façon résolue, totale, dans la cause de l’indépendance.

Rien n’est terminé, rien n’est acquis non plus. Comme mes aïeux avant moi, je m’engage à continuer la lutte, pacifiquement, résolument.

Vive la liberté, vive l’indépendance.

~ par delorimier sur 15 février 2015.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :