Austérité libérale : entêtement et mensonges…

CGTZInJWoAAAVTlCGkL_GIWcAAzt7a

Des économistes avaient mis en garde le gouvernement Couillard des dangers d’imposer des politiques d’austérité qui plomberaient l’économie du Québec et qui n’étaient absolument pas nécessaires. Des intervenants économiques, des économistes indépendants, au Québec et ailleurs dans le monde, ont contesté les chiffres de la dette et du déficit qui ont été avancés par les ministres Leitao et Coiteux. Dès l’été 2014, ces spécialistes de la fiscalité ont dénoncé une instrumentalisation flagrante et mensongère du déficit et de la dette afin de justifier des politiques d’austérité inefficaces et illégitimes.

Pourquoi alors le gouvernement Couillard fonce-t-il tête baissée? Lui qui impose une austérité dont il s’est assuré de cacher la nature, ses intentions en campagne électorale, donc une austérité tout à fait illégitime?

Simple, réduire la taille de l’état par l’imposition de mesures qui suppriment des fonctions essentielles de son fonctionnement et compenser ensuite par le recours au privé, en tout ou en partie.

Le problème fondamental, c’est que JAMAIS Couillard n’a osé annoncer ses intentions de changer radicalement le modèle québécois en campagne électorale.

JAMAIS.

Chaque jour les Québécois se réveillent et constatent qu’un service, qu’une fonction assumée par l’état, n’est plus, n’existe plus. Dans les écoles, à l’université, dans le système de santé, la surveillance alimentaire, la gouvernance régionale, la prise en charge des tout petits (CPE) jusqu’aux plus âgés (CHSLD). On coupe du verre de lait aux bambins jusqu’au verre du jus des plus âgés qu’on réduit à l’eau.

Capture d’écran 2015-06-04 à 15.49.33

Tel le supplice de la goutte d’eau, les Québécois perdent chaque jour des acquis pour lesquels leurs aïeux se sont battus, ou ont imaginé, comme « Monsieur » qui nous a quitté avant-hier.

Au final, quand la poussière retombera, le Québec de Couillard-Coiteux n’aura plus rien à voir avec celui du 6 avril 2014. Sans qu’il n’y ait eu l’once d’un début de débat sur la question, en le cachant en campagne électorale, Couillard et Coiteux auront procédé sans l’assentiment du Québec pour déconstruite plus de 50 ans de progrès social au seul profit d’une minorité proche du pouvoir.

Les CLD, les CRÉ, les CJE, les commissions/élections scolaires, le privé en santé, en éducation, la fin du mandat éducatif des CPE, une école primaire et secondaire réduite à sa plus simple expression, spoliée et privée d’éléments essentiels au développement, le plus souvent, des plus vulnérables, un système de santé où le privé assumera une charge toujours plus grande à l’intérieur des paramètres publics (ce qui est toujours très, très lucratif pour ces spécialistes de la privatisation; Couillard et Barrette en savent quelque chose, les deux ayant des intérêts non négligeable dans le privé en santé), un système d’éducation post-secondaire vidé de ses moyens de croissance par la recherche, par l’investissement dans l’innovation au profit de sa marchandisation en laissant l’entreprise dicter les orientations de nombreux programme pour plus « d’efficience »…

Avez-vous entendu Philippe Couillard annoncer quelque intention que ce soit en campagne électorale à ces sujets? Non. Car même si le plan était tracé d’avance jusqu’aux plus fines lignes, Couillard s’est bien gardé d’en parler.

Si Philippe Couillard avait l’honnêteté d’annoncer ses intentions, il n’aurait pas été élu. Si le PLQ avait fait campagne en proposant tout ce qu’il saccage en ce moment, il n’aurait pas été élu. Par chez nous, en Outaouais, bastion libéral notoire, la grogne des parents qui constatent, et subissent les compressions sauvages en éducation, cette contestation est menée par nombre de gens qui disent ouvertement avoir appuyer le parti Libéral, mais se jurent aussi de ne plus le faire tant ils ont sentiment d’avoir été floués.

L’actualité régionale en Outaouais est gorgée de cette colère populaire. Comme l’avait si bien expliqué une politicienne au niveau municipal et militante libérale depuis plus de 40 ans, la préfet de la MRC Papineau madame Paulette Lalande, on peut être fédéraliste mais apprécier, défendre, tenir aux acquis sociaux de la société québécoise. Cette figure de proue régionale était si en colère suite à la suppression des outils de représentation régionale comme les CLD et les CRÉ, que lors de la visite du ministre Moreau, elle avait refuser de lui serrer la main. Une militante libérale dévouée depuis plus de 40 ans. Mais comme elle le disait, « CE parti libéral est pire que Harper, et jamais je ne voterais pour Harper ».

Capture d’écran 2015-06-04 à 15.52.42

Capture d’écran 2015-06-04 à 16.16.02

Voilà un axe absolument capital que toute contestation de l’austérité du parti Libéral doit exploiter, SON ILLÉGITIMITÉ. Couillard le savait, à peine quelques semaines après son élection en 2014 (ironiquement acquise par le seul slogan « pas de charte, pas de référendum »), le parti Libéral lançait le ballon suivant dans les médias (sans rire!), pourquoi ne pas tenir un référendum sur l’austérité? (André Pratte, oui, oui, avait même écrit un éditorial sur la question… voilà le summum du cynisme…)

ALLO????

Si une campagne électorale n’est pas l’espace démocratique tout désigné pour discuter d’un tel programme politique, pourquoi alors se donner la peine de tenir des élections?

Assez de cette gouvernance basée sur le mensonge, acquise par le mensonge. Les Québécois de toutes allégeances politiques doivent se réunir sous ce parapluie commun d’une contestation de l’illégitimité d’un programme politique pour lequel très peu ont voté, que très peu auraient appuyé. Quand c’est rendu que les appuis les plus solides à cette gouvernance sont la radio libertarienne de la droite radicale de Québec, quand les Duhaime, Maurais, Fillion, etc sont ceux qui défendent bec et ongle, par leur mauvaise foi habituelle, les changement qui sont en cours, ça donne une mesure de l’ampleur du mensonge… Trouvez pas?

~ par delorimier sur 4 juin 2015.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :